Artisanat / Commerce
Professions libérales

André Guiol : “Simple d’utilisation, commune-attractive.fr est très intéressant pour les maires ruraux“

Président de l’Association des Maires Ruraux du Var et maire de Néoules, André Guiol explique la stratégie de développement de sa commune de 2700 habitants. Et surtout, comment la rendre attractive pour attirer des entrepreneurs et leurs familles.



Située à l’écart des grands axes et flux de circulation du secteur (RD 54, RD 5 et RD 64), Néoules s’étend sur 2 508 hectares et offre une tranquillité et un cadre de vie incomparables. C'est l’une des 39 communes de la communauté d’agglomération de la Provence Verte, qui a obtenu le label « Villes et Pays d'art et d'histoire ».

Quel avantage pensez-vous tirer de la plateforme commune-attractive.fr ?

L’Agenda 21 a mis en évidence la nécessité pour les communes agricoles comme la nôtre de nous tourner impérativement vers le développement économique, car l’agriculture, désormais très mécanisée, ne peut plus faire vivre que quelques familles. Il faut développer des emplois autres. Nous avons besoin de mettre des gens en contact, de stimuler la création d’entreprise, de faire savoir que nous sommes prêts à les accueillir. Un site Internet dédié comme commune-attractive.fr, simple d’utilisation, est donc très intéressant pour nous, maires ruraux.

Quel est l’intérêt de s’installer à Néoules pour un entrepreneur ?

Le village n’est pas sur un axe de circulation routier mais ce qui a été autrefois un handicap est désormais une force. Néoules a été préservé et reste un écrin vert, rural, à faible densité. Le lieu est donc idéal pour ceux qui peuvent et veulent pratiquer le télétravail. D’autant que pour les familles, les services ne font pas défaut : le réseau d’eau collectif a été rénové, les écoles depuis la maternelle jusqu’au lycée sont sur place ou à proximité.

Percevez-vous déjà une dynamique ?

Nous sommes passés de 600 habitants dans les années 70 à 1.500 dans les années 90 et 2.700 aujourd’hui. Il y a donc une pression démographique réelle malgré le fait que nous essayons de la contenir car il nous faut préserver cet environnement qui est notre meilleur atout. Nous sommes dans une région convoitée. Il y a une vraie migration vers l’arrière pays varois, pour des raisons de qualité de vie mais aussi économique. Les logements confortables y sont plus accessibles. Par ailleurs, le télétravail brise la contrainte des transports. Paradoxalement, les récentes grèves de la SNCF ont d’ailleurs prouvé que cela pouvait fonctionner.... 

A suivre...

 

Retrouvez toute notre actualité sur TwitterFacebookInstagramLinkedinYoutube

 

Publié le: 03-07-2018